Qu’est-ce qu’une petite maison ?

Tiny House

Une Tiny House abrite les mêmes agencements qu’une résidence traditionnelle : cuisine, salle de bain, chambre à coucher, salon… en plus petit, normalement : trente m2 max.

Les règles à savoir de stationnement d’une micro maison

Votre petite maison peut rester sur votre emplacement privé sans aucune requête officielle de sorte qu’elle y reste moins d’un trimestre. Votre mini maison doit conserver continuellement ses moyens de locomotion (roues, barre de traction…) afin de libérer son stationnement à tout moment. Sinon si vous décidez de rester plus d’un trimestre, vous êtes obligés de faire une demande antérieure à la mairie. Il subsiste un autre cas de se loger sur d’emplacement inconstructible : les « pastilles ». Elles sont inscrites dans le Plan Local d’Urbanisme, réservées aux habitations mobiles, légères et démontables, à tout moment. Ce domicile doit être fréquenté tout le temps, ou a minima huit mois par an (cliquez ici).

Voyager en micro-maison – Permis et Assurance

Lors d’un transport, une petite maison est jugée comme une caravane et dispose de l’assurance du véhicule qui tracte. Lorsqu’elle est garée, votre mini maison est estimée comme une demeure et doit alors être garantie par une assurance multirisque habitation.

Poids – mensuration – maximum pour une Tiny House

Sur le territoire Français, une petite maison doit conserver le format suivant : largeur max : inférieure à 2,55m, poids maximum : moins de 3,5t, hauteur maxi : inférieure à 4,3 mètres et longueur maxi (hors voiture de tractage) : 12 mètres. La largeur d’une petite maison étant décrétée par le code de la route, ainsi que la hauteur par celles des viaducs, on peut jouer sur la longueur pour changer la surface, de douze à 17 mètres2. La remorque matérialise une charge comprise entre 700 et neuf cents kg, et les murs, le sol et la toiture sont conçus pour apporter une bonne isolation toute l’année. Il est donc exigeant de bâtir une petite maison avec des proportions maximales respectant ces obligations.

Une micro maison qui limite son impact sur l’environnement

Les micros maisons sont réalisées en matériaux nobles comme le bois, et autres éléments écolos généralement de forêt locale. Evidemment, au niveau de la consommation, un petit habitat engendrer moins d’énergie et consomme peu de chose. A propos de l’isolation, surtout en fibre végétale y est prévue pour séjourner toute l’année, le tout dans un havre de paix. Il est très facile de rendre ces micro-maisons autonomes, en installant des panneaux solaires, un système de récupération et de traitement des eaux de pluie par exemple et de ce fait des toilettes sèches. Ayant peu d’appareils électriques, Bien isolée et lumineuse, la petite maison est respectueuse de la nature.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.