Un nouveau métro à Moscou pour faciliter la circulation

russie

Etant l’une des plus grandes villes du monde en termes de superficie et de nombre d’habitants, Moscou rencontre de nombreux problèmes de circulation au quotidien. Les populations doivent faire face à des embouteillages incessants, qui peuvent durer plusieurs heures, et ceci à tout moment de la journée. Pour remédier à ce problème et pour rendre la circulation plus facile, des mesures ont été prises par le gouvernement. Il s’agit principalement de la mise en œuvre d’un projet d’extension et de modernisation du métro, dont l’achèvement est prévu pour l’année 2025.

La circulation à Moscou a besoin d’être fluidifié

C’est au moment de la réalisation des travaux pour accueillir la coupe du monde de 2018 à Moscou, que des mesures ont été prises pour agrandir le métro de la ville. C’est un projet de grande envergure, dont la réalisation durera plusieurs années puisque la fin est prévue pour 2025. Quoi qu’il en soit, les populations peuvent être rassurée et s’attendre à ce que leur calvaire prenne fin d’ici là.

En effet, grâce à ce projet qui vise à agrandir le métro à Moscou, la circulation dans la ville devrait être plus fluide. En plus de cela, les axes routiers seront moins engorgés car les habitants de la ville auront plus tendance à utiliser le métro que leur voiture. Pour parvenir à ce résultat, il faudra mettre en place des mesures pour sensibiliser les populations et pour les inciter à opter pour le métro. Ainsi, le trafic routier pourra diminuer d’au moins 10%.

Comment encourager les habitants de Moscou à utiliser le métro ?

Le projet visant à agrandir le métro de Moscou d’ici 2025 s’articule autour de plusieurs grands axes :

  • réaliser des nouveaux axes routiers pour relier le centre-ville à la périphérie
  • moderniser le métro grâce à l’installation de prises USB, du réseau wifi, d’une meilleure isolation, etc.
  • construire un nouveau tronçon de métro aérien au-dessus du périphérique
  • remettre à neuf les tronçons existants
  • encourager les habitants de la ville à opter pour l’utilisation du métro.

Ce dernier axe du projet sera sans doute le plus difficile à réaliser, car il n’est pas aisé de changer la manière de vivre de toute une population. Alors pour y parvenir, c’est le dirigeant de la holding UMMC, Iskander Makhmudov qui a été contacté. Il aura en effet un grand rôle à jouer dans la réalisation de ce projet à bonne date. De cette manière, dès 2025, les habitants de Moscou pourront profiter des 250 stations et des 450 kilomètres de lignes de leur nouveau métro.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *