Le shampoing solide maison douceur

shampoing Solide

Il est possible de mettre au point une recette de shampoing solide maison douce pour les cheveux constituée de 30% de SCI. Généralement on retrouve une quantité de 40% de SCI dans les recettes de shampoing solide.

Voici-ci-dessous la liste des ingrédients de notre shampoing solide maison :

  • 20 g de SCI (tensio-actif dérivé de l’huile de coco)
  • 10 g d’huile végétale de brocoli pour le gainage des cheveux
  • 10 g de beurre d’aloe vera
  • 5 g de poudre de guimauve pour son action démêlante
  • 5 g de poudre de prêle pour la repousse des cheveux
  • 15 g de lait végétal (riz, amande, avoine)
  • 15 gouttes d’huile essentielle d’Ylang Ylang (ou autre selon le type de cheveux).

Pour les instructions de la préparation, faites fondre le SCI avec le beurre et l’huile végétale au bain marie dans un bol et mélangez de façon régulière.

Une fois le mélange homogène, vous pouvez ajouter les poudres de plantes et le lait végétal. Il suffit ensuite de mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte épaisse. Ensuite retirez du feu et ajoutez 15 gouttes de l’huile essentielle de votre choix et mélangez.

Versez la préparation dans un moule en silicone, placez le shampoing solide maison au freezer pendant 24 à 48 heures avant de démouler votre shampoing puis laissez-le sécher à l’air libre pendant 2 à 3 jours avant de l’utiliser.

Alors lancez-vous ! Mais d’où vient le shampoing au juste ?

Histoire du shampoing

On commence à produire en masse des shampoings industriels liquides à partir de 1934. Le shampoing Dop qui devient le premier shampoing grand public. Avant l’arrivée du shampoing liquide, on n’utilisait des produits naturels pour le lavage des cheveux comme le vinaigre, les poudres de plantes, l’argile, le rhassoul, des cendres ou des huiles végétales et animales.

Il n’y avait aucun emballage en plastique à jeter. Si on remonte dans l’histoire, les toutes premières traces d’utilisation de soins pour les cheveux remontent au 3ème millénaire avant JC, mais ils étaient très espacés. Du temps de Louis XIV, les cheveux ne sont pas lavés mais poudrés. Le poudrage des cheveux se substitue à l’usage de l’eau. La poudre a déjà eu un succès durable du temps de Henri III. La poudre n’était pas un simple outil de lavage c’était un cosmétique du cheveu lui-même. A XIXème siècle, les femmes ne se lavaient les cheveux 4 fois dans l’année !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *